Damso a envoûté Marseille à l’occasion du Lithopédion Tour

Damso a fait trembler les murs du Dôme ce 18 Novembre. Du très classique « Batterie Faible » au dernier « Lithopédion », Marseille a eu droit au meilleur de l’artiste belge.

Dans le cadre de son « Lithopédion Tour », Damso est venu marquer la Cité Phocéenne de son empreinte. Une empreinte sombre, venue d’ailleurs, mais sûrement pas dénuée du génie de l’artiste, devenu un incontournable de la scène rap francophone ces dernières années. Accompagné de son DJ,  le rappeur ouvre le bal avec « Feu de Bois » et emporte, sans attendre, le public vers un univers rythmé par les déboires de l’artiste, et les tristes réalités d’une société qu’il dépeint avec un flow calibré.

Damso

« Signaler », « Smog », « J’Respect r », « TieksVie »« Aux Paradis », « Mwaka Moon », « Baltringue », les titres défilent et tous résonnent comme des classiques, chantés à l’unisson de la fosse aux gradins, par les 6000 fans envoûtés. Les signes de mains « Vie » se comptent par centaines et aucun ne manque les lyrics débitées par l’artiste, sous une mise en scène lunaire, vacillant entre obscurité et lumière. Dans la fosse, le public se déchaîne dès les premières notes de « Débrouillard » titre phare de Batterie Faible, et s’égosille sur le fameux « Macarena ».

Mais c’est à l’annonce d’un son que le rappeur « n’a pas l’habitude d’interpréter » que les respirations se coupent presque. À quelques minutes de la fin du concert, Damso fige le temps et lance le très mythique « Amnésie », interprété pour la première fois en live. Pour rappel, il n’avait jamais accepter de jouer le titre tant le morceau est chargé d’émotions, mais également car il avait dû être supprimé de Youtube et des plateformes de streaming pour des raisons de droits d’auteurs. Un moment hors du commun, auquel Marseille ne s’attendait pas, qui annonce une tournée pleine de surprises.