fattoyz

Fattoyz : « La mode était le meilleur moyen pour nous d’exprimer nos émotions »

Fattoyz, c’est avant tout un univers, une histoire, un parcours fait d’entraves qui fait d’elle une marque unique en son genre. Fondé à Toulouse en 2009 par Gwen et John, le label de streetwear allie la richesse du milieu urbain à celui de la haute couture et de l’innovation technologique, pour proposer des collections qui se différencient foncièrement des marques urbaines françaises. 

La marque naît de la rencontre entre les deux designers, initialement issus d’une formation en graphisme et en mode, et d’une passion partagée pour la mode et la sérigraphie. « L’envie de créer une marque nous est venue naturellement parce-qu’on est tous les deux passionnés de mode, pour nous c’était le meilleur moyen d’exprimer nos émotions. » En pleine réflexion autour de leur avenir professionnel, le couple à l’époque encore adolescent voit en Fattoyz une réponse aux questions qu’il se pose. Les débuts de la marque prennent vie à travers une première collection de t-shirts imprégnés des dessins pensés par les créateurs, et a su évoluer pour imposer un univers hors du commun, grâce à des designs novateurs et une philosophie unique.

fattoyz

Play or die

Fattoyz, trouve son nom dans la contraction des mots « Fat » et « Toys », et fait écho aux obstacles et aux tumultes que Gwen et John traversent. « C’est un mot qu’on a inventé qui signifie plusieurs choses, notamment l’envie de créer son propre jeu, de jouer avec ses émotions, sa créativité. Toyz ça peut être le jouet, ça peut être aussi l’amusement, la manipulation, le pantin. Il y a également notre slogan « Play or die », qui veut dire jouer ou mourir, c’est-à-dire que tu joues le tout pour le tout, c’est plus en rapport aux challenges de la vie ». Ces challenges qu’évoque le duo de créateurs, leur ont inspiré l’esprit et les valeurs qu’incarne Fattoyz, à savoir la persévérance et le cran, ou l’art de faire de ses faiblesses une force.

C’est ainsi que les deux designers se sont inspirés de l’accident de Gwen et de l’amputation de sa jambe pour concevoir la collection Bionic Monster. Sa particularité ? Elle est la première itération streetwear à intégrer des accessoires de customisation destinés aux prothèses de jambe. «  Cette collection elle est relative à notre parcours de vie, à tous les obstacles qu’on a pu braver, notamment l’accident de Gwen, elle a été amputée d’une jambe. A partir de ce moment-là on a voulu mélanger la mode et la médecine et créer quelque chose d’innovant, de futuriste. » Épris par la culture asiatique et la science fiction, Gwen et John imaginent une édition où l’homme se fait surhumain. Des caméras, et des néons viennent ainsi se  greffer aux pièces. Les coupes sont pointues, l’atmosphère futuriste, le rendu époustouflant. Ancrée dans un univers street, c’est tout naturellement que le milieu hip-hop s’est laissé séduire par la proposition singulière de Fattoyz, avec des artistes comme Nekfeu, S.prinoir, Sneazzy, Laylow ou plus récemment SCH. La musique, importante source d’inspiration pour Fattoyz, mais pas que, car les créateurs confient admirer les personnalités artistiques à l’image de Salvador Dali, et puiser leur inspiration dans l’art du manga, ou encore la culture skate. L’offre qui se veut originale, mais avant tout inclusive, fait de Fattoyz une griffe d’exception.

fattoyz

Donner du sens à la mode

En se servant de sa propre expérience, Gwen parvient à cibler les besoins d’un public peu représenté dans la planète mode et streetwear. « On change un peu les règles du jeu de la mode, c’est un monde quand même assez autocentré, porté sur soi-même, parfois égoïste et nous en quelques sortes on donne du sens. On ne veut pas faire les choses juste parce-qu’on aime la mode, parce-que c’est quand même un monde superficiel à la base. Nous avec nos parcours atypiques, et d’où l’on vient, on a envie de montrer quelque chose d’important. » La collection BIONIC dont la sortie est prévue en Févier est l’accomplissement de cette démarche où la santé inspire la mode et où la mode se met au service de la santé.

À retrouver sur le site de la marque.